La Kabbale pratique

La Kabbale pratique

 

Il est important de comprendre que dans l'Univers, tout est calculé et structuré de manière parfaite. Même ce qui peut nous sembler être une imperfection ou une injustice est voulu et mis en place dans le but de faire progresser la dimension dans laquelle l'être - ou l'essence énergétique - évolue.

Plusieurs livres existent maintenant sur la Kabbale et certaines personnes utilisent et enseignent la Kabbale en ayant perdu son essence qui se résume à l'étude de la Parole reçue à l'intérieur de soi via les rêves et la compréhension du langage symbolique, c'est-à-dire l'étude des grands principes de l'Univers. Et il ne faut pas perdre de vue que l'étude par les livres n'est qu'une première étape, car l'aspect le plus important de la démarche consiste à découvrir ces secrets directement, à l'intérieur de soi-même, par le biais de l'étude approfondie des états de conscience Angéliques. C'est ce qu'on appelle en langage commun la Kabbale pratique.

La première école de Kabbale pratique, le Kahal, vit le jour en l'an 1160 de notre ère à Gérone (région catalane, partie nord-est de l'Espagne), autour de son pilier fondateur Isaac el cec (en français: Isaac l'Aveugle, euphémisme pour « celui qui est aveuglé par sa propre lumière »). Ses disciples élaborèrent par écrit l'application de la Connaissance dans la vie de tous les jours. Cette école s'épanouit de 1200 à 1475, période pendant laquelle l'Arbre de Vie avec les noms et les qualités des Anges et des Archanges, de même que les noms et qualités des Séphiroth, furent consignés par écrit.

En 1492, dans le cadre de l'Inquisition, les Juifs furent forcés de se convertir au catholicisme et furent expropriés sans pouvoir emporter autre chose que leurs effets personnels. Le Kahal fut alors fermé par les inquisiteurs, et tout l'ancien quartier juif de Gérone fut emmuré. Mais les descendants des Juifs de cette ville qui se convertirent au catholicisme perpétuèrent dans le secret leur tradition orale et continuèrent à vivre autour de leur quartier ancestral.

C'est ainsi que plus de 500 ans après l'expropriation, en 1975, certains d'entre eux rouvrirent le quartier emmuré et redécouvrirent les textes d'Angéologie Traditionnelle qui avaient été cachés et scellés dans un bâtiment aujourd'hui devenu un site historique que l'on peut visiter.

Mais il est à noter que toute trace historique de l'Angéologie a disparu, car les personnes qui ont redécouvert les textes ont été expulsées par le maire de Gérone de l'époque et ils ont emmené avec eux leur découverte et ses secrets. Nous retrouvons aujourd'hui dans l'Angéologie Traditionnelle que notre organisme diffuse, l'ensemble de ce Savoir millénaire qui revit à nouveau...

source : http://www.72anges.ca/

Copyright © Cellefleuille...Au Bord des Continents ... Veuillez respecter mon travail, merci !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×