¤ Les Objets Magiques

Voici une petite liste des principaux objets utilisés en magie.

Le Grimoire

  

L’outil le plus personnel et sacré du praticien de Magie est le Grimoire. Il est un recueil d’informations précieuses utiles à sa pratique.

Le choix du type de grimoire demeure un choix personnel.
Le choix est libre et il faut noter que l’essentiel réside beaucoup plus dans le contenu que dans le contenant.

Un grimoire est un livre à l'usage du sorcier, dans lequel il note formules magiques, dont certaines sont fort difficiles à retenir sans cet aide-mémoire, et ses recettes d'envoûtement ou de filtres, et autre produits de ce genre.
On y trouve aussi des conjurations magiques ou des invocations.

Certains ouvrages de magie sont bien connus depuis des siècles, par exemple les Clavicules de Salomon, qu'on appelle aussi Véritable grimoire ou Secret des secrets ; le Dragon rouge est aussi un grimoire qui explique, comme le précèdent et comme le dragon noir, comment faire venir un démon pour le mettre à votre service.

Le grimoire du pape Honorius donne de petites recettes de sorcellerie pratique et explique aussi comment mettre les démons à sa disposition, enfin rien de très réjouissant me direz-vous !!

Quant au Grand Albert et au Petit Albert, ils recensent également de nombreuses recettes de magie pour faciliter la vie quotidienne. Mais bien trop compliquées à réaliser...

Papus n'oublie pas de préciser que tout bon sorcier fait lui-même son propre grimoire ; mais cela n'est pas obligatoire. Le tout est de ne pas s'en servir uniquement comme un livre ou un simple cahier, mais comme votre meilleur ami. Il faudra le rendre le plus personnel possible et lui faire passer toute votre énergie.


Pour le consacrer voici un rituel approprié : 

Rien de très compliquer, il vous suffira de faire au préalable une priere que vous aurez créee avec toutes vos intentions pour l'utilisation de votre grimoire, et vous ferez passer votre energie à travers lui, pour bien l'imprégnier de votre présence. vous pouvez egalement dans votre prière, invoquer une entité ou un déité quelconque qui vous tient particulierement à coeur.

Voici un exemple de la prière que j'ai utilisée pour mon grimoire :

' Au nom de Cernunnos et D'Aradia,
De toute les forces bénéfiques de ce monde et des autres;
Que les formules et enchantements contenus
Dans ce grimoire ne puissent êtres lus que par ma personne
Que les formules et enchantements présents en ce grimoire
N'aient plus de puissance si ce grimoire est emmené par un être autre que moi
Au nom des forces magiques passées, présentes et à venir,
Au nom de Thot, D'Apollon, de Cernunnos et d'Aradia
tel est mon désir '


Voilà bon cette prière n'est pas de moi, c'est une priere de base que vous modifierez si vous le souhaitez en rajoutant quelques éléments.

Pour le materiel du rituel, à vous de faire selon votre coeur, de l'encens, des bougies, des plantes, des pierres.... C'est comme vous le souhaitez.

La Baguette

 

C'est un instrument d'invocation, de canalisation d'énergie et elle est utilisée pour dessiner des symboles, mélanger les ingrédients dans votre chaudron et diriger les forces magiques pendant vos invocations. Les bois courants pour fabriquer une baguette sont le Noyer, le Noisetier, et le Sureau. Certaines sont peintes, sculptées ou faites avec des cristaux de quartz bien que le bois soit préférable.

L'apparence physique d'une baguette ne suit aucun critère précis. Au Pays de Galles, on l'assimile à des cannes et elles peuvent atteindre jusqu'à deux mètres de long. En Allemagne; les manches à balais peuvent faire office de baguettes magiques. Pour les Wiccans d'aujourd'hui, cependant, la baguette est beaucoup plus petite, la plupart du temps en bois, facile à prendre en main. La règle de base établit qu'un sorcier ou une sorcière ne possède qu'une baguette mais il en va ici comme chaque principe symbolique : tout le monde ne respecte pas forcément ce précepte.

La baguette est un objet strictement personnel. Ornée de cordelettes nouées, décorée de cristaux, gravée de noms et de symboles..

L'Athamé

 

Couteau à manche noir, souvent à double tranchant mais ne servant pas à couper. C'est un outil de commandement servant à diriger l'énergie pendant le rituel ou à cumuler cette énergie pour une utilisation ultérieure. Vous l'utiliserez aussi pour tracer le cercle..


L'Autel

 

La plupart des personnes pratiquants la magie le font sur un autel réservé à des opérations destinées à les mettre en rapport avec les forces cosmiques. Une fois au diapason de l'univers, il n'est alors pas difficile de faire évoluer la situation de la façon que le demandeur y trouve profit.

Le mage Papus, recommande dans Traité méthodologique de magie pratique de concevoir ainsi l'autel sur lequel vont s'accomplir des opérations magiques :
'L'autel sera recouvert d'une toile fine et blanche. Il doit constituer un pentacle de l'univers en ces trois plans humain, naturel et divin. Au milieu de l'autel, on placera un pentagramme. Celui-ci sera dessiné sur la peau d'un animal vierge (mort-né) ou, mieux encore, sur du papier fabriqué par le maître lui-même sous les auspices solaires, avec de la pâte du commerce primitivement consacrée

Les vêtements

 

Avant la magie se pratiquait nu afin d'avoir ses Chakras à l'air libre et d’être en parfaite osmose avec la nature... Mais si on se sent plus à l'aise avec une tenue, on peut en utilisé une à condition de ne rien porter d'autre en dessous et qu'elle soie fabriquée en une seule pièce dans un tissu naturel tels que le lin, le coton ou la soie. Elle doit se porter au-dessus de genou et sa couleur dépendra du type de magie que vous voulez pratiquer...

L'Encens

 


De tout temps, les encens ont eu un rôle capital dans les rituels de tous les mouvements religieux, ésotériques ou traditionnels; que ce soit en Amérique pré- colombienne, en Egypte Ancienne, en Inde, chez les Juifs, chez les Musulmans...
Symboliquement ils représentent l'aspiration de l'âme à s'élever vers des niveaux de conscience supérieure. C'est surtout dans les rituels de Magie que les Anciens ont su l'importance de l'encens dans la pratique de cet art.
Les odeurs ont un pouvoir indéniable sur nous et ce, qu'on le veule ou non. Par exemple, l'arôme d'un mets délicieux provoque la sécrétion de nos papilles gustatives et la volonté n'ont aucune
emprise sur ce phénomène.

De tout temps le Mage a eu recours aux encens. L'encens agit sur le subconscient et les corps subtils de l'être humain; soit en les harmonisant, soit en exaltant ou en calmant l'un d’eux.
Certains encens ayant un pouvoir actif sur la volonté sont utilisés pour commander certaines forces. D'autres encens ont un pouvoir pacificateur. L'encens produit un changement dans l'atmosphère subtile. Soit qu'il éloigne les formes pensées ou les êtres indésirables, soit qu'il attire les êtres bénéfiques qui peuvent aider à un travail magique et/ou apporter la paix. (Océane)

Le Balai

 

Il a trop là trop longtemps été associé à la magie sur des idées fausses. Ce balai ne doit pas quitter votre lieu sacré. Il sert à débarrasser l'autel de toute énergie négative avant de procéder à une opération, ou contribue à clore ce même lieu après le rituel, afin de ne laisser aucun résidu susceptible d'interférer avec d'autres sorts.

Le balai représente l'élément air.

La Bolline

Bone handled Herb Knife

Contrairement à l'athamé, la bolline doit être affûtée. Néanmoins, c'est un couteau très utile. Il sert entre autres à cueillir des herbes, à couper les mèches des lampes et des bougies, à creuser des symboles dans la cire. C'est l'un des instruments les plus employés aussi bien dans le lieu sacré qu'en dehors.

Leurs lames peuvent être gravées de runes, de symboles ou du nom de l'initié.

 

Le Calice

  

Cette coupe sur pied remplit exactement le rôle qu'on lui a initialement conféré : elle contient infusions et toniques et permet toutes sortes de libations pour obtenir la santé, des visions ou pour honorer la terre ou le Créateur.

Comme le chaudron, le calice est une coupe de santé et de clairvoyance, un composant féminin du rituel magique et, dans d'innombrables mythologies et traditions, une source de vie, réelle ou spirituelle.

Dans une cérémonie, son usage représente l'affirmation de la vie, un souhait de fertilité, une action de grâce pour célébrer la santé.

Le Chaudron

 

C'est souvent la pièce maîtresse d'un autel. Il évoque l'élément l'eau, bien qu'il soit souvent rempli de sable ! Il s'agit généralement d'une bassine de fer ou de terre sur trois pieds. Vous y déposerez les ingrédients nécessaires à votre rituel, même si vous n'avez pas besoin de les faire bouillir.

Copyright © Cellefleuille...Au Bord des Continents ... Veuillez respecter mon travail, merci !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site