Les Druides

Les Druides antiques avaient une place importante dans la société, particulièrement de conseil auprès du Roi, il est d'ailleurs dit que Le Roi ne parlait jamais avant le Druide, ce qui montre l'importance de son rôle au plus haut de la hiérarchie. Il avaient aussi pour charge de l'éducation, de la justice, de la médecine, de la divination et des arts.

Les jeunes postulants commençaient leur éducation très jeune, il fallait en effet une bonne vingtaine d'années pour acquérir les connaissances nécessaires.

 

LES ORDRES

Le terme de druide est appliqué à tous les membres, chacun ayant ses spécialités et niveaux de qualification. On distinguait les Druides, les Vates ou Ovates et les Bardes.

LES DRUIDES

Prêtres, enseignants, ambassadeurs, sages.

Ils possèdent l'Initiation complète en théologie, cosmologie, mathématiques . . . . . . . . . . .

LES OVATES

Devins, médecins, physiciens, sourciers . . . . . . . .

En général ils étaient praticiens des sciences.

LES BARDES

Poêtes, musiciens, enseignants, historiens . . . . . . . . .

Ils sont initiés aux secretes traditions et sont à même de remplacer le druide ou les ovates.

 

HISTORIQUE
Les Romains sont responsables de la disparition des Druides.
Ils furent interdits sous prétexte de sacrifices humains, alors qu'il ne sagissait que d'une manoeuvre politique contre une classe sacerdotale ayant un énorme ascendant sur la population, et capable de résister à l'envahisseur.
Plus tard le christianisme terminera de balayer cette "religion barbare".

A noter que le seul texte relatant des sacrifices humains, est irlandais chrétien, rédigé en latin, à la gloire de St Patrick .

 

La religion druidique continua dans la clandestinité des monastères chrétiens ( tel que les Bénédictins) dont les cloîtres s'élevèrent sur les lieux mêmes des ancien temples !
Les Druides savaient écrire ( alphabet grec et ogamique ) mais ils refusaient de figer leur doctrine au risque de la tuer.
Les éléments de cette tradition furent transcrits, quant ils furent interdits par l'extension du christianisme, principalement dans les monastères celtiques irlandais, mais de nombreux récits païens furent christianisés ou censurés.

La tradition fut aussi perpétuée par les Bardes sous la forme de contes et chansons.

 

Je vous conseille  le livre Les druides
de 
Christian-J. Guyonvarc'hChristian-Joseph, Françoise Le Roux

Copyright © Cellefleuille...Au Bord des Continents ... Veuillez respecter mon travail, merci !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site