¤ Les Phénomènes atmosphériques

Les phénomènes atmosphériques
 
 

 

Ils expriment souvent les intentions des dieux et sont l'objet d'opérations magiques.

 

Le vent : de sa force, de sa direction et de sa nature, les druides tirent des présages qui ne sont pas seulement d'ordre météorologique. Les druides, ou du moins les meilleurs d'entre eux, sont censés provoquer les vents pour faire reculer les armées ennemies ou pour transformer le paysage en une armée imaginaire, qui sèmera la panique chez l'adversaire.

 

Les nuages : ce sont des forces franchement négatives. Ils sont représentés avec des formes inquiétantes et des cheveux frisés tout noirs. Ils tentent de s'opposer à l'avance du soleil et prennent leur puissance dans la nuit qui règne sur la lande déserte.

 

Le brouillard : il peut également être provoqué par les druides pour camoufler les armées en marche. La Nuée divine entoure les dieux. Le brouillard de science qui suit les initiés à la trace apporte la connaissance à celui qui réussit à s'en envelopper.

 

La tempête : elle peut annoncer la mort d'un puissant ou d'un saint. S'en rendre maître (ainsi que du vent, de la nuée et des raz-de-marée) permet de repousser ses ennemis au loin. Celui qui réussit cela a atteint le coeur du cosmos.

 

La foudre : c'est la plus grand mystère de la cosmogonie celte. Un mystère qui, si on le perce, donne la clef de toutes les énigmes.

 

Le froid et la chaleur : la chaleur est positive ; le froid symbolise au contraire le mal absolu. Les héros prisonniers du non-monde ont constamment froid dans leurs habits déchirés.

 

Copyright © Cellefleuille...Au Bord des Continents ... Veuillez respecter mon travail, merci !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site