¤ Les lutins, ou les esprits farceurs

Les lutins, ou les esprits farceurs

 

Lorsqu’ils ne vivent pas dans les maisons des hommes, ils logent dans des lutinières souterraines situées sous les collines, les talus, les pierres levées ou les racines des arbres. Les murs sont faits d’une sorte de torchis composé de glaise, de mousse et d’herbes parfumées. Lutins et lutines y vivent en communauté, et passent leurs journées et leurs nuits à danser et à faire la fête.

Généralement considérés comme de gentils petits valets, ils peuvent aussi être redoutés comme de vilains petits diables.

Les Lutins, bien que de petite taille plus que modeste, sont en effet dotés d’une force herculéenne.

On raconte aussi qu’en 1402, des moines dominicains furent contraints d’abandonner leur monastère, qui se trouvait hanté par un lutin nommé Bronzet. Les bons pères avaient beau tenter de l’exorciser, leurs prières ne parvenaient qu’à accroître encore la sauvagerie du bonhomme.

Copyright © Cellefleuille...Au Bord des Continents ... Veuillez respecter mon travail, merci !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site