¤ Les Ondines et naïades

Ondine et Naïades

 

Les Ondines, dont le nom est dérivé d’onde, ressemblent assez aux néréides, mais en plus faibles et plus fragiles. En outre, elles ne vivent pas dans la mer mais dans les torrents et les cascades, et l’extrémité inférieure de leur corps n’est pas recouverts d’écailles de poisson ; de nature indéfinie, elle ressemble plutôt à une sorte d’étoffe humide, bien que Paracelse précise qu’elles " apparaissent sous la forme humaine, vêtues comme nous, sont très belles et impatientes de tenter par leurs artifices ".

 

Elles sont d’excellentes nageuses, et sont souvent représentées en train de peigner leur longue chevelure, tout en prenant des poses féminines et lascives.

Les naïades qui vivent dans les fleuves , les sources et les fontaines exercent une attraction érotique si forte que les anciens s’en tenaient prudemment à l’écart. Qu’elles demeurent dans les eaux claires d’une fontaine, d’une source ou d’un lac, elles ont la mauvaise réputation de troubler l’esprit de ceux à qui elles se montrent. En effet, la tradition rapporte que celui qui les voit semble parfois en proie à un enthousiasme nympholeptique… C’est pourquoi les anciens recommandaient de ne pas s’approcher des fontaines, des sources, des cours d’eau ou de l’ombre de certains arbres au milieu du jour, pour éviter une telle fascination.

Copyright © Cellefleuille...Au Bord des Continents ... Veuillez respecter mon travail, merci !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×